WrestlingEVO (PS4) - 10th Years Anniversary
Toutes les bonnes choses ont une fin.

La WrestlingEVO tire sa révérence après 10 années d’existence ! Une décision murement réfléchie depuis 2 ans. La WrestlingEVO était la communauté qui a permis à des milliers de joueurs de se retrouver autour d’un concept qui n’a cessé d’évoluer au fil des années et éditions de jeux Smackdown Vs. Raw (puis WWE 2K par la suite).

Nous remercions toutes les personnes de bonne volonté, ayant contribué au succès de cette aventure unique. Par ailleurs, nous vous invitons à consulter les VINTAGES STORIES, Les ARCHIVES ainsi que nos dernières vidéos sur notre chaine YOUTUBE https://www.youtube.com/channel/UCwjSAyM5_s2INCQtH0M1vNQ !



Note importante : Les WrestlingEVO AWARDS arrivent le 4 Aout 2019 !

WrestlingEVO (PS4) - 10th Years Anniversary
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

WrestlingEVO (PS4) - 10th Years AnniversaryConnexion

2008 - 2019

UO : Après 10 années d'activité la WrestlingEVO a livré son ULTIME SHOW le Dimanche 7 Avril 2019 à WRESTLEMANIA35 LIEN YOUTUBE : Cliquez ICI !
La WrestlingEVO a 10 ans !
WrestlingEVO AWARDS (10th YEARS) : https://www.youtube.com/watch?v=-jKCLS4-4AU
ANECDOTES : Fil de conversation concernant les Aveux & Confessions des membres : CLIQUEZ ICI !
-50%
Le deal à ne pas rater :
– 50% sur les baskets Nike Air Max Dia
60 € 120 €
Voir le deal

description[CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  Empty[CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.

more_horiz
Spoiler :
Voilà. Sur un autre forum, un ami a fait une fic de superhéros, avec plusieurs personnages. Et dans cette fic, l'un des personnages est Donaldo Rogers (moi) et je fais la Fic de son début, au moment où il va recevoir son pouvoir. C'est donc une prédelle de sa Fic à lui. Je vous la poste, au cas où ça intéresse quelqu'un. [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  594222



CHAPITRE UN » Des rêves...


[CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  1366308699-des-reves


Le jeune adolescent était âgé de 13 ans. Il n’avait aucune expérience spécifique de la vie. Pour lui, même si ses passions étaient le foot, depuis l’âge de 5 ans, le catch, qu’il avait découvert encore récemment, ou même encore les échecs, un jeu auquel il était doué depuis le jour où il avait commencé, à 6 ans et demie, ce garçon avait tout compris à la vie. Il savait que pour lui, rien de tout cela ne vaudrait la peine d’être vécu si ces activités étaient pratiquées tout seul, sans personne avec qui partager ses passions, sa tristesse, sa peine ou au contraire, son bonheur, son amour, sa confiance. Oui, ce jeune garçon-là avait déjà tout compris. Il n’avait que 13 ans et il avait autant de sagesse qu’un vieillard adepte de la vie.

Il savait reconnaitre le bien du mal. Il croyait en Dieu, et respectait ceux qui n’avaient pas sa religion. Il ne blasphémait pas, et ne cherchait pas à convertir qui que ce soit. Il cherchait toujours à aider son prochain. Mais si l’on peut dire que ce jeune était spécial, ce n’était ni par le fait d’être unique, car chacun d’entre nous est unique. Il était différent. Il vivait dans son monde à lui, peut-importe l’endroit où il se trouvait. Il était petit par sa taille, maigre par son tour de taille, pas de boutons sur son visage encore tout mignon par sa jeunesse. Ce jeune faisait des rêves.


Bien sûr, tout le monde fait des rêves, mais lui, il rêvait sa vie. En effet, si l’on peut dire que ses gestes, ses actes étaient véridiques, ses pensées, elles, étaient particulières. Tout ce qui sort de l’ordinaire, tout ce qui est magique, ce qu’il voit dans les films, où ce qu’il lit dans les livres, ce jeune trouve ça juste géant, et il en est fan. Cependant, depuis qu’il avait vu Harry Potter, il devint, non pas fou allié, mais rêveur. Il se prenait pour l’élu. Il croyait qu’un jour, il allait sauver le monde. Il voyait des signes partout, ou du moins, c’est ce qu’il pensait. Il ignorait totalement comment, mais il savait qu’un jour, son heure sonnera, et qu’à ce moment-là, il serait prêt à sauver le monde.

Si ce n’est par des rêves totalement surréalistes dans lesquels il sautait du bout d’une corde pour sauver Sarah, celle dont il est follement amoureux, mais dont il n’ose pas lui en avouer le paradigme, notre jeune homme en question faisait également des rêves où, approprié de pouvoirs magiques, il aidait des personnes comme lui, des mutants peut être, à combattre des personnes semblant maléfiques. Il faisait énormément de fois ce rêve, si ce n’est tous les soirs. Et chaque fois, le même. Chaque fois, le rêve allait un peu plus loin, jusqu’à ce que le réveil ne sonne. Jusqu’au jour où, plus de réveil.

On n’était pas loin, de la fin de l’histoire, où tout aurait pu être dévoilé au petit homme, mais le réveil fit encore des siennes. Seulement cette fois, avec une force impressionnante, le petit homme vint frapper sur ce réveil qu’il se pulvérisa en plusieurs petits morceaux. Il releva la tête qui était enfouie sous son coussin, et regarda le désastre. Il n’en revenait pas. Il se tâtait la main, et ne compris pas comment cela se pouvait que lui fasse cela.

Les jours suivirent, et toujours le même rêve. Le jour de ces 14 ans, le 24 avril, il fit un tout autre rêve. Dans celui-là, il combattait… son père Robin, un être apparemment diabolique, cracheur de feu. Il n’avait pas réussi à le tuer, mais au contraire, il était lui-même en train de brûler, et il entendait son frère en train de lui crier : « Tu n’es pas prêt. ». A son réveil, il avait du mal à respirer, et il était bouillant. Pourtant, il n’était pas malade, cela s’avérait bien étrange. Le petit enfant était sûr à 100% que ce rêve signifiait quelque chose. Pourquoi ces paroles-là ? Pourquoi précisément un rêve qui change pile poil le jour de son anniversaire.

Il y pensa plus de deux heures, dans son lit, sans bouger, réfléchissant, regardant à travers la fenêtre le soleil, et son ciel bleu clair éclairé. Il se demandait pourquoi lui avait-on envoyer ce signe ? Il était persuadé que dans sa vie normale, il y’avait de l’anormal. Mais il ne savait quoi répondre. Après avoir réfléchis longuement, et oui, deux heures tout de même, il se leva, et partait sous la conclusion qu’il avait un pouvoir, mais qu’apparemment il n’était pas prêt à le savoir. Il fallait cependant tout de même vivre sa vie, et, quoi qu’il en soit, il se dirigeait vers la porte de sa chambre qu’il entrouvrit, et alla faire sa toilette du matin, matin d’anniversaire.

Son père, Robin, était mort, il y avait déjà quelques années. Il vivait donc seul avec sa mère et son frère. Et même si la vie n’était pas toujours facile, et que souvent le manque d’argent se faisait ressentir, le petit garçon pouvait toujours compter sur une mère attentionnée, et toujours présente à son égard. En effet, elle n’avait jamais indiqué de signe de faiblesse au-devant de ses enfants, et s’était toujours montrée forte quand la situation le demandait. Malgré des manques financiers, la bonne humeur était au rendez-vous, tout comme les 14 petits cadeaux posés sur la table. « 14 cadeaux pour 14 années de bonheur avec toi » lui disait toujours sa maman.

Il était fier d’elle. Sans ouvrir les cadeaux, il savait très bien que ce ne seraient pas une PSP avec 106 jeux, ou encore un nouvel ordinateur, ou encore quoi que ce soit de vraiment cher. Lui, tout ce qui comptait à ses yeux, c’était sa maman. Le jeune homme, ma foi bien musclé à son âge, les ouvrait, et souriait de ses cadeaux. Lorsqu’il ouvrit le quatorzième cadeau, il découvrit un petit miroir, encadré de bordures dorées, où il était inscris : « Crois en Toi, et le ciel t’aidera. ». Il regarda sa maman, et l’embrassa, lui esquissant un sourire radieux pour tous ces magnifiques cadeaux.

C’était l’anniversaire du petit Donaldo, et il fallait fêter cela. Grâce à ce que touchait Teimour, le frère de Donaldo, il les emmena, du haut de ses 21 ans, au restaurent. Bien sûr, ce n’était pas grand luxe, mais ce qui comptait, c’était d’être réunis, tous les trois, ensemble, et de se manger une bonne grosse pizza. Ça c’était la belle vie ! La belle vie allait cependant, au retour à la maison, tourner au cauchemar …



Dernière édition par #CHESS' le Ven 19 Avr - 0:15, édité 2 fois

description[CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  EmptyRe: [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.

more_horiz
Sépare, et trouve des images si tu peux, je me suis force a lire ! J'aime bien tout de même !

description[CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  EmptyRe: [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.

more_horiz
J'ai tous lu, pas mal, tu as de l'inspiration.
Mais c'est trop en bloc comme Arnaud à dit.

Mais pas mal, j'attends la prochaine épisode ^^

description[CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  EmptyRe: [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.

more_horiz
Fernandos | Big Show a écrit:
J'ai tous lu, pas mal, tu as de l'inspiration.
Mais c'est trop en bloc comme Arnaud à dit.

Mais pas mal, j'attends la prochaine épisode ^^


T'est finit toi [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  574941

description[CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  EmptyRe: [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.

more_horiz

Bon, j'ai pas lus car un gros bloc comme sa ne m'inspire pas.

description[CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  EmptyRe: [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.

more_horiz
@matix a écrit:

Bon, j'ai pas lus car un gros bloc comme sa ne m'inspire pas.



[CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  594222 pareil dommage car le sujet a l'air bien [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  504266

description[CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  EmptyRe: [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.

more_horiz
Tu devrais faire comme TP avec des couleurs.

description[CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  EmptyRe: [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.

more_horiz
J'peux pas pondre des images, comment j'en trouverais avec ce rapport là ? [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  574941

Ouais mais comment est ce que je fais moins compact ? J'ai fais plusieurs paragraphes. Pour les couleurs, je vois pas ce que cela changerait ?!

description[CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  EmptyRe: [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.

more_horiz
#CHESS' a écrit:
J'peux pas pondre des images, comment j'en trouverais avec ce rapport là ? [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  574941

Ouais mais comment est ce que je fais moins compact ? J'ai fais plusieurs paragraphes. Pour les couleurs, je vois pas ce que cela changerait ?!


Change ta police, celle-ci fait trop "fat" (selon moi).

description[CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  EmptyRe: [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.

more_horiz
Pourquoi ne pas faire comme en dessous l'exemple que j'ai fait ? Utilisez une autre police, plus de paragraphe, ainsi qu'une voire plusieur couleurs et cd'est déja mieux Wink

Spoiler :
CHAPITRE UN » Des rêves...


[CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  1366308699-des-reves


Le jeune adolescent était âgé de 13 ans. Il n’avait aucune expérience spécifique de la vie. Pour lui, même si ses passions étaient le foot, depuis l’âge de 5 ans, le catch, qu’il avait découvert encore récemment, ou même encore les échecs, un jeu auquel il était doué depuis le jour où il avait commencé, à 6 ans et demie, ce garçon avait tout compris à la vie. Il savait que pour lui, rien de tout cela ne vaudrait la peine d’être vécu si ces activités étaient pratiquées tout seul, sans personne avec qui partager ses passions, sa tristesse, sa peine ou au contraire, son bonheur, son amour, sa confiance. Oui, ce jeune garçon-là avait déjà tout compris. Il n’avait que 13 ans et il avait autant de sagesse qu’un vieillard adepte de la vie.

Il savait reconnaitre le bien du mal. Il croyait en Dieu, et respectait ceux qui n’avaient pas sa religion. Il ne blasphémait pas, et ne cherchait pas à convertir qui que ce soit. Il cherchait toujours à aider son prochain. Mais si l’on peut dire que ce jeune était spécial, ce n’était ni par le fait d’être unique, car chacun d’entre nous est unique. Il était différent. Il vivait dans son monde à lui, peut-importe l’endroit où il se trouvait. Il était petit par sa taille, maigre par son tour de taille, pas de boutons sur son visage encore tout mignon par sa jeunesse. Ce jeune faisait des rêves.


Bien sûr, tout le monde fait des rêves, mais lui, il rêvait sa vie. En effet, si l’on peut dire que ses gestes, ses actes étaient véridiques, ses pensées, elles, étaient particulières. Tout ce qui sort de l’ordinaire, tout ce qui est magique, ce qu’il voit dans les films, où ce qu’il lit dans les livres, ce jeune trouve ça juste géant, et il en est fan. Cependant, depuis qu’il avait vu Harry Potter, il devint, non pas fou allié, mais rêveur. Il se prenait pour l’élu. Il croyait qu’un jour, il allait sauver le monde. Il voyait des signes partout, ou du moins, c’est ce qu’il pensait. Il ignorait totalement comment, mais il savait qu’un jour, son heure sonnera, et qu’à ce moment-là, il serait prêt à sauver le monde.

Si ce n’est par des rêves totalement surréalistes dans lesquels il sautait du bout d’une corde pour sauver Sarah, celle dont il est follement amoureux, mais dont il n’ose pas lui en avouer le paradigme, notre jeune homme en question faisait également des rêves où, approprié de pouvoirs magiques, il aidait des personnes comme lui, des mutants peut être, à combattre des personnes semblant maléfiques. Il faisait énormément de fois ce rêve, si ce n’est tous les soirs. Et chaque fois, le même. Chaque fois, le rêve allait un peu plus loin, jusqu’à ce que le réveil ne sonne. Jusqu’au jour où, plus de réveil.

On n’était pas loin, de la fin de l’histoire, où tout aurait pu être dévoilé au petit homme, mais le réveil fit encore des siennes. Seulement cette fois, avec une force impressionnante, le petit homme vint frapper sur ce réveil qu’il se pulvérisa en plusieurs petits morceaux. Il releva la tête qui était enfouie sous son coussin, et regarda le désastre. Il n’en revenait pas. Il se tâtait la main, et ne compris pas comment cela se pouvait que lui fasse cela.

Les jours suivirent, et toujours le même rêve. Le jour de ces 14 ans, le 24 avril, il fit un tout autre rêve. Dans celui-là, il combattait… son père Robin, un être apparemment diabolique, cracheur de feu. Il n’avait pas réussi à le tuer, mais au contraire, il était lui-même en train de brûler, et il entendait son frère en train de lui crier : « Tu n’es pas prêt. ». A son réveil, il avait du mal à respirer, et il était bouillant. Pourtant, il n’était pas malade, cela s’avérait bien étrange. Le petit enfant était sûr à 100% que ce rêve signifiait quelque chose. Pourquoi ces paroles-là ? Pourquoi précisément un rêve qui change pile poil le jour de son anniversaire.

Il y pensa plus de deux heures, dans son lit, sans bouger, réfléchissant, regardant à travers la fenêtre le soleil, et son ciel bleu clair éclairé. Il se demandait pourquoi lui avait-on envoyer ce signe ? Il était persuadé que dans sa vie normale, il y’avait de l’anormal. Mais il ne savait quoi répondre. Après avoir réfléchis longuement, et oui, deux heures tout de même, il se leva, et partait sous la conclusion qu’il avait un pouvoir, mais qu’apparemment il n’était pas prêt à le savoir. Il fallait cependant tout de même vivre sa vie, et, quoi qu’il en soit, il se dirigeait vers la porte de sa chambre qu’il entrouvrit, et alla faire sa toilette du matin, matin d’anniversaire.

Son père, Robin, était mort, il y avait déjà quelques années. Il vivait donc seul avec sa mère et son frère. Et même si la vie n’était pas toujours facile, et que souvent le manque d’argent se faisait ressentir, le petit garçon pouvait toujours compter sur une mère attentionnée, et toujours présente à son égard. En effet, elle n’avait jamais indiqué de signe de faiblesse au-devant de ses enfants, et s’était toujours montrée forte quand la situation le demandait. Malgré des manques financiers, la bonne humeur était au rendez-vous, tout comme les 14 petits cadeaux posés sur la table. « 14 cadeaux pour 14 années de bonheur avec toi » lui disait toujours sa maman.

Il était fier d’elle. Sans ouvrir les cadeaux, il savait très bien que ce ne seraient pas une PSP avec 106 jeux, ou encore un nouvel ordinateur, ou encore quoi que ce soit de vraiment cher. Lui, tout ce qui comptait à ses yeux, c’était sa maman. Le jeune homme, ma foi bien musclé à son âge, les ouvrait, et souriait de ses cadeaux. Lorsqu’il ouvrit le quatorzième cadeau, il découvrit un petit miroir, encadré de bordures dorées, où il était inscris : « Crois en Toi, et le ciel t’aidera. ». Il regarda sa maman, et l’embrassa, lui esquissant un sourire radieux pour tous ces magnifiques cadeaux.

C’était l’anniversaire du petit Donaldo, et il fallait fêter cela. Grâce à ce que touchait Teimour, le frère de Donaldo, il les emmena, du haut de ses 21 ans, au restaurent. Bien sûr, ce n’était pas grand luxe, mais ce qui comptait, c’était d’être réunis, tous les trois, ensemble, et de se manger une bonne grosse pizza. Ça c’était la belle vie ! La belle vie allait cependant, au retour à la maison, tourner au cauchemar …

description[CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  EmptyRe: [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.

more_horiz
J'ai édité. Merci Tp du conseil [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  594222:

description[CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  EmptyRe: [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.

more_horiz
La c'est super, bleu et blanc sa passe niquel Wink

description[CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  EmptyRe: [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.

more_horiz
Oui sa rend mieux [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  905989

description[CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  EmptyRe: [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.

more_horiz
@Micka a écrit:
Oui sa rend mieux [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  905989



Je n'ai quand même pas ton avis [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  574941


Pareil pour TP scratch

description[CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.  EmptyRe: [CHPT - 1] Un destin pas comme les autres.

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum